Interview: Catherine Lemoine, Rédactrice en Chef chez Ma-Grande-Taille.com

Il y a quelques jours, j’ai été mise en relation avec Catherine Lemoine, rédactrice en chef du webzine Ma-Grande-Taille.com. L’occasion pour moi d’en savoir un peu plus sur elle à travers une petite interview!

Pour ceux qui ne connaissent pas encore le site, Ma Grande Taille est un magazine en ligne dédié à l’actualité grande taille avec des rubriques diverses et variées qui nous parlent de looks, beauté & coiffure, people, santé et j’en passe.

ma-grande-taille

Pour nous en dire plus, Catherine Lemoine, rédactrice en chef, répond à mes questions: 

1)      Ma Grande Taille est aujourd’hui un webzine bien installé, avec un lectorat fidèle. Mais revenons donc au commencement. Qui est à l’origine de cette belle aventure ?

Ma Grande Taille est né en 2007. Le créateur du site constate que sa sœur a beaucoup de mal à s’habiller alors qu’elle a pris du poids à la suite d’un traitement médical. Elle est loin d’être la seule femme ronde à qui la mode ne fait pas de cadeaux. Il décident de créer ensemble ce qui au départ n’était qu’un petit blog.

Mais très vite, les lecteurs sont au rendez-vous et le petit blog de mode se transforme en magazine regorgeant de conseils morphos, de bons plans, de bonnes adresses.

2013 est l’autre grande date marquante dans l’histoire de Ma Grande Taille. Sur la plan technique, c’est une refonde totale du site. Sur le plan éditorial, la rubrique mode s’enrichit de nouveaux contenus comme les people, la beauté, les conseils, le mannequinat, la santé, etc.

Une large place est donnée aux photos, aux idées de looks et aux témoignages.

ma-grande-taille-3

2)      Comme son nom l’indique, ma-grande-taille.com est un site exclusivement dédié à l’actualité grande taille. Pourquoi avoir choisi ce secteur en particulier ?

La vraie question est : pourquoi aucun magazine ne s’adresse aux femmes rondes et aux hommes ronds ?

Comment se fait-il qu’ils soient totalement exclus, qu’on ne leur parle que de régime (ou de mode une fois tous les deux ans au travers d’un « spécial rondes »).

Nous avons fait un autre choix : nous adresser aux rondes non pas comme à des femmes ayant quelque chose en plus ou en moins, mais comme a des femmes tout simplement.

Nous parlons donc de mode, de santé, de beauté, de people, d’amour… Bref, de tout ce qui peut intéresser une personne quelque soit son poids.

Ce que nous souhaitons faire passer comme message, c’est que les femmes et hommes ronds sont des personnes comme les autres, avec les mêmes envies de s’habiller, d’aimer, de vivre.

Au travers de nos articles nous leur faisons passer le message que : « c’est possible ». Oui, on peut oser une robe un peu courte quand on est ronde… non on n’est pas obligé de porter uniquement du noir… On va au-delà du simple discours, on le prouve, on donnes des idées, on partage des photos. C’est passionnant.

ma-grande-taille-1

3)      La mode est en constante évolution. Certaines marques commencent enfin à introduire des mannequins grande taille dans leurs campagnes. Les choses semblent bouger un peu même si ce n’est pas encore suffisant. Mais qu’en est-il du côté des gens et de votre entourage? Selon vous, comment le regard de la société a-t-il évolué face aux rondeurs ?

Tant que circulera dans l’inconscient collectif l’idée que l’on peut peser le poids que l’on veut, les personnes plus rondes que les autres seront soupçonnées d’être trop gourmandes/passives/etc.

C’est le désir des femmes qui est en train de faire bouger les choses. Elles en ont assez d’être renvoyées à la culpabilité à longueur d’image. Ces photos ultra photoshoppées de filles maigres ne sont pas un problème en soi. Il y a dans la vraie vie des femmes très minces. Ce qui est problématique, c’est le fait que l’on tente de faire penser que c’est la norme.

Hors, en France, plus de 40 % des femmes s’habillent dans des tailles 44 et plus. Bonne nouvelle… Si vous faites une taille 46, vous n’êtes pas un cas isolé !

C’est en cela que Ma Grande Taille joue un rôle majeur. Il adresse aux femmes un message fort : être ronde n’a rien à voir avec votre valeur ni avec la beauté d’une personne.

Cette pression sur le corps (en particulier des filles) intervient dès la plus tendre enfance. Toutes les représentations de princesses sont ultra minces… Mais les choses changent… Même Barbie devient plus ronde.

D’ailleurs faites un petit test… Regardez la Barbie ronde qui vient d’être lancée par Mattel… Faites l’exercice durant plusieurs secondes. Passez maintenant à la Barbie « normale »… Rien ne vous choque ?

Les femmes veulent se sentir bien… C’est la fin de la femme sans corps, sans bourrelet, sans existence. Les marques sont en train d’en prendre conscience.

ma-grande-taille-6

4)      Recevez-vous des témoignages de lectrices qui souhaitent partager avec vous mais aussi avec les internautes leur histoire, expériences, conseils et bons plans ? Pourriez-vous nous parler d’un témoignage qui vous a particulièrement touché ?

Ce qui me marque le plus, ce sont les petits mots écrits à la volé et que nous recevons quasi quotidiennement. Ceux qui nous disent que Ma Grande Taille les a aidé à se sentir mieux, qu’elles osent porter de la couleur, etc.

Ceux qui nous disent qu’elles sont plus heureuses, qu’elles ont fait la paix avec leur corps. Ceux qui expliquent qu’elles ne pensait pas possible d’être heureuse en étant ronde. Etc.

Bref, tous ces petits mots qui nous disent que c’est enfin la paix avec ce corps qui est le leur. D’ailleurs pour certaine, c’est le début d’un parcours de perte de poids, pour d’autres, ce sera d’assumer ses rondeurs. Peu importe.

Ces messages nous donnent la pêche. Nous avons d’ailleurs une petite « danse du gentil message » dans la rédac !;)

ma-grande-taille-4

5)      Faisons un tour du côté des célébrités. Y a-t-il une ou plusieurs personnalités qui sont, pour vous et pour Ma Grande Taille, source d’inspiration ?

Ce que nous remarquons c’est que les personnalités n’hésitent plus à prendre la parole pour dire qu’elles en ont assez d’être stigmatisées au sujet de leur poids.

Les blogueuses rondes sont une vraie source d’inspiration. Elles osent, elles mettent la mode en scène. Elles accomplissent chaque jour un vrai job que beaucoup de marques ont encore du mal à faire.

Les mannequins grande taille aussi font leur chemin. Ashley Graham est une communiquante extraordinaire. Tess Holliday bouscule les codes. Clémentine Desseaux est d’une fraîcheur et d’une beauté naturelle époustouflante. Il est impossible de citer tout le monde.

Mais l’inspiration ne vient pas seulement de femmes rondes. La pire chose serait de tomber dans une sorte de communautarisme visant à mettre les rondes d’un côté, les minces de l’autre. C’est la diversité qui fait la richesse.

ma-grande-taille-8

6)      Quelles marques/enseignes recommanderiez-vous pour les shoppeuses grande taille (vêtements, lingerie, maillots de bain grande taille…) ?

C’est une question à laquelle il est très difficile de répondre. Tout dépend de ce que l’on cherche et pas de qui on est.

Il ne faut pas se limiter à une marque ou deux, mais aller piocher les éléments de son dressing un peu partout. On peut trouver une pièce ultra classique dans la mode senior alors qu’on a 20 ans. On l’associera avec une pièce très tendance achetée ailleurs.

Nous proposons beaucoup de sujets mode. Certains partent de la morpho, d’autres d’une marque, d’autres encore d’un style, d’un type de vêtement, etc.

La mode pour les rondes n’est pas différente de la mode pour les femmes plus minces… Il faut fouiller, oser !

7)      Pour finir, comment voyez-vous l’évolution de Ma Grande Taille dans les années à venir? Avez-vous des projets particuliers pour le site ?

 De très gros projets… Mais il est encore un peu tôt pour vous en parler !

Un grand merci à Catherine pour ses réponses franches et pertinentes! Pour clôturer cette interview, je vous invite à découvrir une courte infographie réalisée sur la mode grande taille : « Le petites histoires de Valentine » que vous pouvez retrouver en cliquant ICI.